Crise et engagement des hommes


Default speaker image

Bertrand MARTIN

PDG de New Sulzer Diesel

Seminar Crisis and change | Friday April 21, 1995

En 1984, le Groupe Sulzer cherche à sauver sa filiale française la CCM Sulzer dont les pertes s'alourdissent. Le licenciement de 20 % du personnel fait partie des mesures drastiques envisagées. Le climat social est déprimé. Avant de définir son plan d'action, B. MARTIN, nouveau Président, invite chacun, quel que soit son statut, à exprimer son point de vue. L'espoir renaît. Des groupes de travail se constituent par affinité. Devant l'ensemble du personnel, les groupes échangent leurs propositions en présence du Président, et celui-ci s'engage à en soutenir la réalisation, tant le consensus semble évident. C'est l'euphorie. Le succès sera au rendez-vous. Quelles ont été les conditions de cette réussite? Comment ont réagi les différents acteurs ? Qu'en est-il en 1995?

The entire article was written by:

Lucien CLAES

Google Analytics cookies
This site uses cookies from Google Analytics, these cookies help us to identify the content that interests you the most and to identify certain malfunctions. Your navigational data on this site is sent to Google Inc.